«

»

Jan
31
2012

2 – Les chiens en liberté dans la nature (espaces boisés et aquatiques)

2 – Les chiens et la loi – Détente et liberté des chiens

chien détendu dans la nature

Arkos en liberté dans la nature. © Florent Leydet

La détente des chiens, c’est-à-dire le fait de lâcher son chien et de le laisser se promener, est une pratique courante. Bien souvent interdite dans les espaces urbains (en tout cas hors de zones appropriées), cette pratique se trouve l’être parfois aussi dans la nature.

 

A savoir qu’un chien trouvé en situation de divagation sur des espaces privés (qu’ils soient en ville ou la campagne) peut faire l’objet d’une mise en fourrière ou d’un abattage (ceci étant également valable pour les chats). Ce genre de cas s’applique le plus souvent lorsque l’animal en question provoque des nuisances et/ou à la suite de plaintes déposées.

 

Dans tous les cas, il faut pouvoir faire la différence entre la détente et la divagation, car la loi en tient compte lorsqu’il est question de l’appliquer.

 

Dès l’instant où il ne s’agit pas de divagation, il faut noter que la présence d’un chien détendu dans des zones boisées ou aquatiques durant les saisons de chasse et de pêche peut être apparenté à du braconnage dès lors que le propriétaire ne dispose pas d’une carte d’exercice pour l’une de ces activités. Et a fortiori en dehors des périodes de chasses et de pêches, les propriétaires sont tenus de maitriser leurs chiens afin que ceux-ci ne perturbent pas la reproduction des espèces par des actions de chasse.

 

C’est-à-dire que suivant l’arrêté du 31 juillet 1989 relatif à la police de la chasse ;

Art. 1er. – L’article 1er de l’arrêté du 16 mars 1955 susvisé est complété par un deuxième alinéa ainsi rédigé :

« Dans les bois et forêts, il est interdit de promener des chiens non tenus en laisse en dehors des allées forestières pendant la période du 15 avril au 30 juin. »

Il faut donc penser à garder son chien en laisse dans ces espaces durant la période indiquée. Cela sous-entend donc qu’il est autorisé de détendre son chien dans les bois et forêts du 1er juillet au 14 avril. (Il n’est bien sûr pas question de divagation qui elle reste interdite toute l’année sur l’espace public et privé).

 

Pour ce qui est de la divagation, l’article n°1 de l’arrêté du 16 mars 1955 (JO du 24 mars 1955) précise que :

Pour prévenir la destruction des oiseaux et de toutes espèces de gibier et pour favoriser leur repeuplement, il est interdit de laisser divaguer les chiens dans les terres cultivées ou non, les prés, les vignes, les vergers, les bois, ainsi que dans les marais et sur le bord des cours d’eau, étangs et lacs.

Autrement dit l’interdiction de divagation des chiens s’applique aussi bien en ville qu’à la campagne. Et elle est donc autant interdite sur le domaine public que sur le privé. Même un chien laissé seul sur un espace privé appartenant à son propriétaire est considéré comme divaguant s’il est abandonné et livré à son seul instinct (cf. définition de divagation).

Cependant je ne saurais dire s’il existe une tolérance dans le cas où la divagation n’engendre ni nuisances ni plaintes.

 

Ce qu’il faut donc retenir :

  • Dans tous les cas la divagation est interdite et expose à des sanctions.

 

  • La détente est autorisée sur l’espace public forestier, pédestre, etc. (du 1er juillet au 14 avril) et toute l’année sur les allées forestières, champêtres, etc. Ainsi que sur l’espace privé dans le cadre d’une autorisation.

La détente est donc interdite la plupart du temps sur l’espace urbain et privé.

34 commentaires

  1. ledauphinois26 a dit :

    Encore ce jour, je viens de me brancher avec un garde chasse qui voulait que je tienne en laisse mon chien (beauceron-48 kg) me menaçant même de la gendarmerie.
    Indépendamment du fait que mon chien est incapable de courir 500 m, ce monsieur outrepasse ses droits comme la plupart de ses confrères qui entendent privatiser la nature pour leur compte.
    Nous ne sommes plus en période sensible (15avril-30 juin) et quoiqu’il en soit les allées forestières et pédestres sont ouvertes toute l’année.
    Ne nous laissons donc pas impressionner par tous ceux (les chasseurs) qui veulent
    s’accaparer les espaces qui ne leur appartiennent pas et qui sont les premiers à vouloir éradiquer notre faune sauvage (loups)

  2. Chatenal Sylvie a dit :

    Bonsoir,
    2 officiers de la brigade de la chasse m’ont interpellé début mai pour me dire quand période de nidification je ne peux pas lâcher mon chien et cela jusqu’au 30 juin. J’ai donc tenu en laisse mon chien depuis. Je croise ces officiers quasiment tout les soirs, ils m’ont même déjà suivi en 4×4 ou avec leur jumelles…ce soir je leur dis que je suis contente car le 30 juin je vais pouvoir promener mon chien sans laisse. Ils me disent hor de questions, en juillet et août c’est la période des chevreuils… Je leur demande quand je pourrai a nouveau lâcher mon chien. Ils me répondent qu’il doit rester attacher. Je ne comprends pas… Est-ce légal? Par contre eux, en période de chasse, leurs chiens sont détachés, parfois même certains se perdent…
    Dois-je passer mon permis de chasse pour que mon chien puisse retrouver un peu de liberté ?

    1. GIRARD a dit :

      Ne tenez pas compte des injonctions « soit disant légales » de ces fonctionnaires; Acceptez d’être verbalisé afin de pouvoir aller devant le tribunal administratif pour contester les fondements légaux de cette amende !

  3. nuew a dit :

    Réponse ici pour le chemin de hallage :
    http://www.af3v.org/-Reglementation-chemin-de-halage-.html

    Globalement c’est partout pareil, nous vivons dans un monde de propriété où tout est interdit par défaut.
    Les lois sont créées pour protéger la priorité, et parfois des intérêts d’usages.

    L’interet d’usage vire vite au sentiment de propriété, et les loies sont brandies pour repoussef les intrus, c’est facile puisque tout est interdit par defaut.

    Il faut créer un lobby autour des usages qui consitent à vivre ces espaces pour que ca passe dans la loi. En l’état l’usage qui consiste a profiter de la forêt sans tuer d’animeaux n’est pas defendu.

    A nous de le defendre.

    PS : Je proméne mon chien tous les jours en forêt et j’avoue qu’il dérange les 4×4 qui aménnent du grain quotidiennement pour domestiquer les bêtes sauvages. (Veridique, je connais les lieux a force, ils se donnent beaucoup de mal!)
    Alors oui, lui qui leur apprend à avoir peur de son odeur et de la mienne pose un probleme qui tombe sous le coup de la loi, c’est certain, mais ce problème est de rendre sauvage le gibier !
    Le revenu de la foret c’est la chasse, beaucoup plus que le bois, et le lobby chasseur defends du lucratif qui paye le fait d’aller nourrir les bêtes sauvages en foret. Alors si en fasse il n’y a pas un lobby du loisir et du tourisme vert, c’est certain que les chiens n’aurront pas le droit a la foret si c’est pas pour tuer … tel est l’implicite d’une injustice rendue légale.

    1. robin in the wood a dit :

      hélas peut être, je suis chasseur dans l’Essonne près de paris je viens de me faire em….;der par mon propre président de chasse car je promène mon chien a la laisse dans nos prés. je suis donc divergent.
      Quel malheur pour nous chasseur d’être à ce point entouré voire dirigé par des imbéciles et ce blog avec nos amis garde chasse me montre une fois de plus à quel point dès que l’on donne du pouvoir ceux ci deviennent débiles.
      il est vrai que laisser nos chiens sans laisse peut poser problème et il faut comprendre que ceux ci peuvent nuire à la faune. Cependant entre un chien « d’appartement, un husky, un berger et un chien de chasse il y a différence voire entre un chien d’arret et un courant.
      Messieurs les agriculteurs et soi disant chasseur voire « Gardien de l’ordre et de la nature » avec le peu de neurones qu’ils vous restent comprenez que vos agissements vont mettre un terme à la chasse historique voire préhistorique légitime menée par des chasseurs plus cohérents que les soi disants écologistes citadins.
      Votre sens de la « propriété  » absurde va détruire la vraie chasse. Mon chien, a la laisse, a sortie 3 fois un faisan preuve que celui ci revient et que le dérangement ne lui apparait pas évident. c’est un chien d’arret qui, donc ne va pas attraper le gibier
      Le problème est que bcq de chasseur ne connaissent pas le gibier mais juste leur fusil; Dommage il y a pourtant tellement d’éthique possible dans la chasse! jusqu’à paradoxalement , un amour et une connaissance des animaux que jamais personne n’imaginera face à vos imbécilités de « sachants » de la loi ou la paysannerie la plus rétrograde. Pauvre chasse, pauvre ruralité défendue par des bougeois tirant des sangliers dans des enclos et des agriculteurs consanguins alors qu’il existe des chasseurs si proche de la réalité et du monde animal que M; Hulot en tomberait de son fauteuil de ministre !!!

  4. Baudain a dit :

    Plusieurs chats depuis plusieurs années sont disparus la loi oblige les piegeurs a remettre les chats en fourriere avec tatouage les remettre a leurs propriétaires mais parfois les chats son tués sur place . Je pense que la fédération de chasse intervienne voir commune de couronne les deux églises je crois que les chiens des chasseurs pendant la chasse ne se gêne pas pour venir sur une propriété privée le vendredi mon chat a disparu avec tatouage je n’accuse personne a ce jour je demande a la Spa d’intervenir

  5. iris a dit :

    bonjour,

    Je viens vers vous car je ne suis pas sûre d’avoir tout compris et j’aimerais être sûre de ne pas avoir de problème.
    J’habite dans un lieu dit, mon jardin est tout petit et j’ai une bergère australienne de 1 an. Ce soir en rentrant du travail, j’ai souhaité la promener un peu et en marchant vers un lieu ou je sais qu’il y a des champs « abandonnés » je suis passée à côté de la maison d’un voisin, ça fais des 10aines de fois que je passe devant sans soucis et ce soir, ce voisin est venu en me sommant d’attacher ma chienne en laisse, je lui demande pourquoi, il me dit répond: « parce qu’elle est rentrée chez moi » (je précise qu’elle a juste fait le tour du poteau qui marque l’entrée de sa cour….) je tente de le rassurer mais ce monsieur ne m’a pas écouté et m’a rétorqué qu’il avait des chats et qu’elle pouvait être dangereuse, j’ai encore une fois tenté de le rassurer, lui dire qu’elle n’était absolument pas méchante mais il n’a rien souhaité entendre.
    J’ai donc tenté de lui expliquer que nous étions justement venus nous installer à la campagne pour pouvoir la laisser se balader tranquillement mais rien n’y fit….
    Je voulais donc savoir si j’étais dans mon bon droit, en sachant que je ne suis jamais à plus de 50 m d’elle, qu’elle obéit très bien au rappel et n’est absolument pas agressive…
    Est-ce que je risque quelque chose si je la rebalade sans tenir compte de l’avis de ce voisin?
    ps: je précise qu’en plus les chats dudit voisin viennent copieusement faire leurs besoins devant et DANS mon jardin sans que je ne lui dise jamais rien…

  6. Descamps a dit :

    Je viens de me faire agressér verbalement par 2 chasseurs parc que je promenais mon chien sur un chemin de rando balisé qui côtoyait des champs cultivés. Mon chien n’était pas en laisse. Il était à 20 mètres de moi.ils m’ont observée à la jumelle pendant 1h avant de me coincer avec leur camionnette sur le chemin. Ils ont vu mon chien s’égarer deux fois dans un champ le long du chemin…..un des chasseurs ma brandi sa carte sous le nez en me disant que j’avais été dénoncée par le cultivateur et que j’allais avoir une amende…ils protègent ainsi le gibier qu’ils massacreront à l’automne. … franchement y a pas des choses plus importantes. …l’un d’eux avait une tête bien avinée comme on les aime….la caricature du bon chasseur…..fiinalement on devrait laisser faire la loi par ces cowboys … moi je dis ça je dis rien. Vive les cons !!!

    1. laloi a dit :

      c’est ainsi, c’est la loi. Vous n’avez pas le droit de laisser divaguer votre chien dans les cultures et dans les bois. Vous devez le tenir en laisse. Si vous laissez faire votre chien, il y a là « action de chasse » et devant un garde chasse comme moi, vous écoperez d’une forte amende.
      Je constate aussi que vous êtes impoli en décrivant ces deux chasseurs.
      Tentez votre chance auprès d’un garde chasse qui est avant tout, je précise » un chasseur. Avec de tels propos vous aurez droit a une convocation au tribunal pour outrage sur personne assermentée ayant prêté serment. Vous vous en sortirez avec une amende allant de 7500 à 10000 Euros.
      Cordialement
      Un chasseur, Garde chasse et technicien de l’environnement.

      1. marceau a dit :

        Ne pas laissez divaguer son chien ne signifie pas le balader en laisse mais le balader avec laisse dans la main (au cas ou) et que le chien ne soit pas à plus de 100m du propriétaire.

      2. MC a dit :

        question au chasseur, garde chasse et technicien de l’environnement, pouvez vous citer les lois que vous évoquez ? Dans quels cas y a-t-il action de chasse ? comment pouvons nous promener notre chien qui a besoin de beaucoup d’exercice en restant dans le cadre de la loi ? Quelles sont les tolérances ? Ceux des chasseurs qui jouent les « justiciers » ne sont pas cordiaux et se croient propriétaires de tous les espaces. En plus, ils ne promènent pas leurs chiens en dehors des périodes de chasse, pauvres bêtes !

  7. Charlotte a dit :

    Je promenais mon chiot de 5 mois sans laisse sur une plage au mois de mars, il a la fâcheuse habitude de faire des fêtes à toutes les personnes et tous ses congénères qu’il croise sans aucune agessivité, il ne pense qu’à jouer. Une personne qui a la phobie des chiens ayant été attaquée plus jeune a porté plainte contre moi car mon chiot a osé lui sauté (une seule fois) dessus, je me suis empressée de récupérer mon chien pour l’attacher et ai présenté mes excuses en expliquant qu’il ne cherchait qu’à dire bonjour, rien n’y a fait . Qu’est- ce que je risque exactement? Je croise tous les jours des maîtres et leur chien en liberté sur cette plage, nos chiens jouent ensemble sans qu’il y ait le moindre incident…

  8. zaza a dit :

    Bonsoir
    ma gd mere a percute un chien qui etait dans le village, un malinois et a abimer en plus sa voiture.. Le proprio a fait un scandale sans nom.. du coup je me demandais que peux elle faire etant donne que le chien etait au milieu de la route et qu il n avait pas se laisse ni de musoliere…

    merci

    1. Mila-Melo a dit :

      Vous vous rendez compte de ce que vous dites ?  » et en plus de ça elle a abîmé sa voiture »… si ça aurait été un enfant qui traversait la route vous auriez eu la même réaction ? Quand on conduit on est mettre de son véhicule, le danger ne prévient pas qu’il soit humain ou animal !

      1. julaye39 a dit :

        Si le propriétaire du chien n’étais pas à moins de 5m de son animal c’est que ce dernier était en divagation.. Dans ce cas là c’est le propriétaire du chien en question qui est responsable des dommages causés. Je sais que c’est trop tard mais dans ces cas, prendre le nom de la personne et faire un constat auprès de son assurance. Le propriétaire se doit d’être assuré pour son chien et c’est donc son assurance civil (au propriétaire du chien et si je dis pas de bêtises) qui prendra en charge les frais

        Prenons le problème dans un autre sens Mila-Melo, imaginez un instant que pour éviter le chien cette personne ait fait un écart entraînant la mort d’un être humain ? Ou encore plus simple, que le chien en question morde une personne qui tente de l’approcher ?

        On est certes maître de son véhicule mais surtout maître de son chien!

        1. marceau a dit :

          Ce que vous dites est vrai sauf que la divagation n’est pas mesurée à partir de 5m de son maitre mais de 100m

      2. Mandy Chanroux a dit :

        Renseignez vous les malinois ne sont pas des chiens de categorie, donc pas besoin de musoliere

  9. Michèle a dit :

    Bonjour à tous

    Est-ce qu’il n’y a pas une erreur à ce niveau :

    « La détente est donc interdite la plupart du temps sur l’espace urbain et privé. »

    Est-ce que qu’il ne faut pas lire « La détente est donc AUTORISEE…. » et non « interdite » ?

    Ou alors je n’ai rien compris !
    Merci de me renseigner.

    1. alain a dit :

      Je pense que dans ce cas il faut comprendre que les chiens doivent être tenus en laisse en ville ( espaces urbains) et sur les terrains privés ce qui me parait logique.

  10. BELLEC a dit :

    Et les être humain, quels sont leur droit.
    J’ai des voisins, je vis à la campagne et la plus part de mes voisins n’attachent pas leur chien. Mais les chiens (beauceron,dogue, American Staffordshire ) sont parfois seul sur la route. ça fait deux fois qu’on ne peut pas atteindre notre maison par ce qu’un dogue nous interdit le passage. On a vu le propriétaire que la seconde fois. La première, il devait être assez loin pour ne pas entendre son chien aboyer et mon mari lu dire de filer.
    J’ai peur des chiens, mais pour les propriétaires, je suis fautive. J’ai demandé une fois au propriétaire de tenir son chien le temps que je passe et il m’a répondu qu’il était chez lui. Moi non, semble t-il . Sauf qu’on était pas dans son jardin mais sur la voie publique. Le propriétaire du dogue nous a engueulé par ce qu’on faisait des gestes brusques. Le chien aboie sur nous…..  » mais il parle madame, parlez lui ». C’est devenu une vrai dictature ! Les chiens ont plus de droit que les être humains. Alors, je veux bien qu’ils aient besoin de courir mais moi j’ai besoin de pouvoir sortir de chez moi en me sentant en sécurité et c’est pas le cas.

  11. Presti a dit :

    Bonjour,
    Nous habitons à la campagne et avons des champs au bout de la rue. C’est un peu le royaume des chasseurs et agriculteurs (qui sont souvent liés) et sinon aime ou on aime pas cette pratique je pensé personnellement que rien ne justifie d’être harcelé par un garde champêtre qui profite de la promenade du chien par mes filles adolescentes pour les agresser en les menaçant d’une amende parce que nos chiens ne sont pas en laisse, ils sont éduqués, ont un excellent rappel et marchent au pied quand on leur demande, pas de divagation donc. Un panneau indique une obligation de tenue en laisse en début de chemin, par contre par de référence à un arrêté préfectoral par exemple ou loi, pas de dates indiquées etc….
    Je me demande si :
    – Ce panneau est légal
    – Si nous rentrant de le cadre de votre fiche très bien faite avec les périodes autorisés mais qui ne parle pas de la reglé en cas de présence de panneau
    – Et enfin à qui s’adresser pour signaler ce comportement plus que limite du garde champêtre?
    Merci par avance pour vos réponses.

    1. Rachel Stoehr a dit :

      Meme probleme ou je réside. Le garde champêtre, ancien militaire de surcroît, se sent tout puissant et, est arrogant. Je me sens désarmée etnesausplus quand je peux mettre mes chiens en liberté, surtoutquilsne dont pas des chasseurs. Ilsne partent pas tres loin de moi…. Que faire?

      1. Paul a dit :

        Quand vos chiens auront pris une balle perdue, vous reviendrez tous pleurer..Si vous aimez vos chien, promenez les en laisse un point c’est tout. le reste n’est que de l’inconscience. Pauvre chiens…

        1. Tournichette a dit :

          Pauvres chasseurs… ils sont chez eux partout, par contre les promeneurs n’ont qu’à bien se tenir. Le premier chien de chasse qui traverse mon terrain, j’appelle la fourrière, vu qu’eux n’ont aucune tolérance quand mon chien fait une malheureuse incursion dans le champ voisin, alors qu’aucun chasseur n’est de sortie. Soi-disant qu’il dérange les espèces en reproduction ! (La chasse est encore ouverte.)
          Mon chien n’a jamais été agressif envers personne (nous habitons une maison isolée sans voisins) ni ramené aucun lapin, ni oiseau, il chasse seulement les rats, c’est tout, ce qui m’arrange bien car ils mangent mes récoltes. Le chasseur (et son chien), par contre, n’a jamais dérangé aucun animal, cela va de soi (ni aucun voisin avec ses coups de feu). Il piège le renard (plutôt rare), qui est un prédateur du campagnol (espèce en surpopulation qui fait des ravages dans les cultures), nous sommes envahis de lapins par ailleurs. La loi parle de « gibier », pas d’animal… que dire. A cause de ce type de raisonnements, l’Australie est envahie par les kangourous, et on commence à faire des battues. En France, on fait des battues au « cochongliers » ou « sanglochons » (mais qui donc a réintroduit ces sangliers croisés à des cochons et qui par conséquent sont beaucoup moins sauvages et ravagent les cultures ? les chasseurs !)
          Bref à quand les battues contre les chasseurs, espèce en sous-population mais qui occupe pourtant beaucoup d’espace ? :->
          (Coup de gueule suite au passage du garde-chasse qui nous harcèle alors que nous ne dérangeons personne si ce n’est le sentiment d’impunité du chasseur du dimanche. Je vais finir par prendre la carte de chasse moi aussi, comme ça mon chien ne sera plus considéré comme « divagant » – tout comme le président de la fédé locale de chasse après ses 2-3 ricards du matin.)

        2. camille a dit :

          pauvre chien?

          vous pensez que c est une vie pour un chien de resté attaché tout le temp??

          ou seul les humains ont le droit de marcher sans corde au cou??

  12. Curtis a dit :

    Est-ce qu’un chien qui passe une barrière d’une voie privée (une impasse) pour avoiir accès à une crique doit être tenu en laisse quand il s’agit d’un chien aggressif (il aboyaiit aux personnes devant leur maison et ailleurs il a agressé une voisine en train de courir sur la voie publique). Quand je lui ai demandé d’attacher le chien il a refusé.mais c’est un chien qui attaque mon chien souvent ailleurs (dans les jardins pullcs etc) qui a été prevu de rentrer chez nous quelques minutes plus tard après une sortie avec mon mari. Il m’a insulté ensuite car je dis qu’il a un merde de chien qui attaque le mien et il m’a dit que c’est moi la merde (il m’a tutoyait) Il restait quand même à coté de son chien mais je n’ai pas confiance que le chien est obessiant.

  13. guinamand a dit :

    En parcourant vos commentaires, je me pose deux questions:
    – peut-on se promener avec son chien -sans qu’il soit tenu en laisse-dans les domaines nationaux tels les parcs?
    – en bord de mer, l’Estran fait bien partie du domaine PUBLIC, pourquoi, nombre de communes du finistère en interdisent-elles l’accès et ce SANS aucune réserve ?
    Ce qui appartient à TOUS, ne doit pas être réservé à certains.
    Les communes abusent-elles à vouloir policer le domaine public ??

  14. vincent a dit :

    La loi dit que tout les Chien doivent être tenu en laisse du 15 avril au 30 juillet. Il doivent être à moins de 100 mètres du maitre hors de cette période. Il doit être rappel à le par un moyen sonore ou a la voix sinon c’est de la divagation et c’est puni par la loi. Je suis chasseur et je respect cette loi bien que mon chien aimerai chasser.

  15. laurenzo a dit :

    Bonjour, je viens de discuter (pour rester poli) avec un chasseur, soi disant le président de la société de chasse locale. Il n’était pas content que je promène mon chien dans les chemins qui longent ses vignes. Soi disant que je n’ai pas le droit de promener mon chien sans laisse. Quand il m’a interpellé, j’ai rappelé mon chien, il est revenu tout de suite bet resté près de moi, preuve que je le maitrise, qu’il n’est pas en divagation. J’habite juste à côté, j’ai très peu de jardin et je possède un mâle berger croisé terrier de 36kg de muscles. Je le promène matins et soirs dans ses vignes. Je comprendrai si les vignes étaient en fleur mais là, mon chien est obéissant sociabilisé et il a besoin de cette promenade.

    Est il dans son droit? Fait-il de l’abus de pouvoir?

    La prochaine fois que je vois un chasseur trop pret de chez moi je vous promet qu’il va pas revenir de si tôt.

  16. Guélinboin a dit :

    Tout à fait d’accord avec le fait que nos chiens doivent se promener en liberté dès l’instant qu’ils ne sont pas une menace. Pour ma part, j’ai trois petites chiennes Shih Tzu qui ont déjà 12 et 9 ans, sont très sociables avec leurs congénères, les enfants et les adultes, je m’applique à « ramasser ». Les parents me remercient de l’accueil de mes chiennes et de la permission que je donne volontiers aux enfants afin qu’ils prennent connaissance du monde animal en caressant mes petites bêtes. Je déplore le manque d’intelligence de la part des gardiens qui ne veulent surtout pas ESTIMER l’intérêt des chiens et préfèrent répéter bêtement un règlement inestimable !

  17. joelle a dit :

    je viens de promener sur 1 chemin, mon chien très sociable même avec les chats ( j’en ai 2),
    ils adorent tous les animaux ! les enfants et jouer doucement, il ne leur aboie pas
    dessus;
    nous sommes passés devant 1 terrain avec 1 cheval et il est allé lui dire bonjour
    genntillemment !

    la propriétaire m’a insulté et m’a dit que mon chien divaguer, bla bla bla
    et m’a menacé je pense d’amende ou retrait du chien, je ne l’ai pas écouté,
    j’étais dégoutée…
    1 chien et tout animal a des droists de vie décente et non d’être en cage !
    d’ailleurs je crois que l’on peut sans laisse tant que le chien est à portée de vue, sur 1 chemin…

  18. Albar julien a dit :

    Bonjour,

    Arretons de parler de loi svp. Et parlons plutot d’education, des besoins fondamentaux du chien. Qui possede un chien de berger, de chasse, terrier… Jamais promener (en liberté) sans troubles du comportement ( par rapport a l’adaptabilité a l’environnement, la rencontre avec congeneres, destructions, sur excitation, stereotypies…) je n’en connais pas!

    Tous les chiens bien éduqués , stables et equilibrés connaissent les promenades en liberté et la rencontre libre avec leurs semblables. C’est une énorme betise que de dire qu’un chien doit etre tenu en permanence en laisse… Surtout lorsqu’on sait que la periode de socialisation cruciale se situe entre l’age d’ 1mois et demi et 6 mois chez le chien. Cete periode est cruciale pour socialiser son chien avec ses semblables, lui apprendre le suivi naturel, le rappel, la decouverte des differents environnement, et cet apprentissage ne peut etre efficace qu’en liberté ou en longe et certainement pas en laisse courte!!!! Si votre chien est retenue, malmené au bout d’une laisse, il assossira toutes ces rencontres à quelque chose de negatif…. Etc.
    Demander l’aide d’un educateur/comportementaliste quo vous dira exactement la meme chose!

    L’humain ne cheche pas a comprendre et est egoiste, il construit son chien dans le controle extreme, la debilitance et la peur de rencontrer l’autre… Et s’etonne des comportements de son chien une fois adulte ( peur, agressivité sur congenere voire sur humain: cela en dit long sur le rapport de confiance de l’animal à l’homme, poursuite des velos et des joggers mais il lui apprend a courir apres une balle : absurde!)

  19. REGNIER ISABELLE a dit :

    j’aimerais que ce texte soit publié sur ma page ainsi que sur mon groupe PET’PROMENADE 78 car je ne chasse pas, nous ne chassons pas, et comme vous dites, nous avons le droit de lâcher nos chiens e détente à partir du moment où nos chiens sont parfaitement sociables et n’attaquent personne, et uniquement sur des chemins balisés exprès pour nos loulous, merci.

  20. vendange a dit :

    chemin de halage est ce autorisé et à quelle distance doit ce trouvé le maître !

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.