«

»

Juil
30
2012

Le jardin botanique de la Charme à Clermont-Ferrand

Le jardin botanique de la Charme à Clermont-Ferrand

Entrée du jardin botanique de la Charme

Entrée du jardin botanique de la Charme. © Florent Leydet

Le Jardin Botanique de la Charme est situé en périphérie de la ville, il possède une collection de près de 2.600 espèces réparties sur un espace de18000 m².

Si vous aimez les balades, les végétaux ou tout simplement faire une petite sortie le dimanche matin, je vous recommande le jardin botanique de la Charme qui est à mon sens une adresse méconnue…

Le jardin se situe 10 rue de la Charme, à proximité de l’usine Michelin. Le principal problème étant que sans voiture il est difficile de s’y rendre car seule une ligne de bus le dessert et les chiens n’y sont pas admis.

 

Les chiens y sont acceptés tenus en laisse.

L’entrée est libre toute l’année de 8 h à 17h.

Le jardin est cependant fermé les weekends et les jours fériés du 1er novembre au 1er avril.

A l’entrée du jardin se trouve un apaisant bassin d’agrément japonais.

Bassin du jardin botanique de la Charme.

Bassin du jardin botanique de la Charme. © Florent Leydet

 

Pour la détente, le jardin est parsemé de bancs, à l’entrée vous pourrez trouver une table de pique-nique.

 

Attention, à ma connaissance il n’existe qu’une seule et unique poubelle sur l’ensemble du parc, pensez donc à ne pas jeter vos détritus au sol.

L’unique poubelle du jardin botanique. © Florent Leydet

 

Initiative intéressante, au fond du jardin se trouve un parcours des cinq sens, pour ne citer que le « goût », il est possible de trouver des plantes aux saveurs surprenantes : sucré, amer, pimenté, etc.

Le jardin des cinq sens, une initiative intéressante. © Florent Leydet

Exemple de la stevia au goût sucré.

La Stevia. © Florent Leydet

En repartant, si vous êtes venu avec votre chien et que vous avez la surprise de tomber sur l’écureuil qui a élu domicile non loin de là, vous pourriez vous retrouver avec ce genre de posture…

Je m’appelle Caline, je suis à l’affût et je crois vraiment être assez discrète pour attraper un écureuil….

Bonne balade 😉

1 commentaire

  1. Perrée ASABEPI a dit :

    Bonjour , en parcourant les pages d’une bloggeuse qui a visité votre jardin j’ai remarqué que vous possédiez au moins un pied de Phytolacca acinosa ; or je suis la secrétaire d’una association qui lutte en forêt de fontainebleau contre Phytolacca americana , cousin de votre acinosa ; en effet en forêt ce sont des champs entiers de phytolaques que nous coupons , arrachons et vendangeons suivant les saisons . Permettez moi de vous alerter sur le potentiel invasif de votre pied de phytolaque qui va à partir de ses charmantes graines violettes essaimer dans tout le jardin botanique , ce qui serait dommage … notre conseil dans votre cas , arracher la plante et la détruire afin de ne pas provoquer de nouveaux foyers d’infection autour du jardin botanique , il existe tant de jolies plantes de nos contrées à montrer au public en ne faisant pas indirectement la promotion des invasives ! merci de m’avoir lue , j’espère avoir de bonnes nouvelles de votre part très bientôt , Danielle Perrée secrétaire de l’ASABEPI

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.