Le rappel d’un chien

Le rappel d’un chien

Le rappel d’un chien

chien, rappel, fugue, faire revenir

En voilà un joli sujet… Alors comment faire pour expliquer sans trop en dire et que cela soit quand même utile…

Au fait c’est quoi le rappel ? Le rappel, c’est le fait d’apprendre à son chien à revenir vers soi lorsqu’on l’appelle. C’est très pratique voir indispensable… Pour simplifier il en existe deux sortes, le suivi naturel et le rappel classique par conditionnement.

 

I – Pourquoi les chiens ne reviennent-ils pas au rappel ?

Le problème du rappel est plus que récurrent, on a beau aimer son chien, le chouchouter, lui apporter bonheur et sécurité, il arrive très souvent que cet ingrat s’évapore dans la nature, ne revienne pas du tout ou fasse mine de s’approcher pour repartir de plus belle…

Mais alors pourquoi un tel comportement ?

Si je pouvais lire ce qui se passe de tordu (ou pas) dans la tête des chiens j’adorerais vous apporter une réponse du troisième type… Mais ce n’est pas le cas et humbles humains que nous sommes essayons de comprendre et surtout de trouver des solutions…

Un chien peut ne pas avoir de rappel pour de très nombreuses raisons, je vais en énumérer quelques unes mais cela n’est pas exhaustif 😉

– Il peut n’en avoir absolument rien à faire de nous parce que le lien social est mal établi et qu’il croit vivre seul « dans sa tête ».

– Il peut aimer courir plus que de raison : parce que l’on ne le sort pas assez, qu’il manque d’interactions sociales ou tout simplement qu’il aime cela plus que nous.

– Il peut être conditionné par un mauvais apprentissage, une expérience heureuse ou malheureuse l’ayant conduit à fuir l’humain.

– Il peut être soumis à ses instincts prédateurs et/ou reproducteurs.

– Il aime ça et croit que c’est un jeu lorsqu’on lui court après.

– Il n’en a que faire de nous car nous sommes trop souvent en train de lui mâcher le travail et de le rassurer en l’appelant sans cesse.

 

Bref, la liste est longue et je pourrais manquer de place…

 

II – Comment faire revenir mon chien ?

Pas à la poêle s’il-vous-plait, quoi qu’en ragout…^^

Chaque problème nécessite une approche différente, ne pouvant pas toutes les traiter ici, je vais donner quelques conseils génériques.

Alors quelles sont les petites choses qui pourraient aider mon chien à revenir quand je l’appelle ?

1° Gestuelle et vocabulaire

Dans un premier temps, commencez par supprimer de votre langage tout ordre contradictoire du genre « Allé au pied » « Non ! Viens par là, Ouh là là dépêche-toi donc ! Allé viens…» etc. (Rmq : pour le au pied il faut d’abord qu’il connaisse la position).

Les chiens sont loin d’être idiots. Pensez que plus les ordres seront nombreux, contradictoires ou peu claires moins votre chien réagira correctement.

Utilisez une séquence simple et claire, comme « viens là » ou « viens ici ». Non pas qu’il soit nécessaire de simplifier pour se mettre à leur niveau, mais parce qu’autrement ils feindront de ne pas avoir bien saisi ou ils se désintéresseront de notre pathétique tentative de rappel.

Déjà que l’on perd souvent toute crédibilité auprès des gens qui nous entourent en criant « chouquette viens ici mon joli garçon », il ne s’agirait pas de perdre également le respect de notre chien…

Si vous ne voulez pas vous faire manipuler par ces experts en analyse cognitives, utilisez des mots clairs et adoptez des postures droites ou accroupies lorsque vous rappelez votre animal.

Pensez à toujours récompenser un rappel réussi par une caresse, une friandise ou un mot gentil.

2° Le chiot

Si vous avez un chiot le suivi naturel est un bon démarrage, apprenez lui à vous suivre et à faire attention à vous. Empruntez un chemin, laissez votre chiot prendre de l’avance puis dès qu’il se perd dans ses pensées, faites demi-tour et attendez qu’il vous rattrape, ensuite félicitez-le. Petite variante en vous cachant derrière un arbre ou mur, s’il ne vous trouve pas repartez en sens inverse sur le chemin puis félicitez-le lorsqu’il vous retrouve.

3° Comment faire concrètement ?

Le rappel pour peu qu’il ne soit pas facile avec votre animal est un travail qui peut s’avérer long et contraignant.

Le conditionnement classique nécessite plusieurs centaines de répétitions pour être totalement acquis, ce qui ne dispense pas de l’entretenir. L’ordre à beau être acquis s’il n’est pas fréquent il s’estompera.

Pour ma part je trouve intéressant de démarrer par le suivi naturel lorsqu’un chien n’a pas ou peu de rappel. S’il est obnubilé par les autres chiens il va falloir se rendre plus intéressant et être source d’aventures.

Cas pratique, le rappel sur un chien occupé ailleurs :

Vous avez lâché votre chien, il court gaiement vers un congénère et se fiche pas mal de vos rappels.

a)      Ne restez pas spectateur.

Si vous appelez votre chien en lui courant après ou en restant immobile et sans conviction, votre chien définira votre positionnement comme faible ou neutre.

–          Rusez-le en changeant subitement de direction et appelez-le tout en courant pour l’inciter à vous suivre.

–          Restez immobile mais sûr de vous jusqu’à ce qu’il revienne. Ce n’est pas ce qui marche le mieux…

–          Prenez parti, vous l’avez appelé plusieurs fois, cela ne doit pas rester sans conséquences (positives et négatives). L’apprentissage des limites définit l’obéissance. Allez à sa rencontre le pas décidé, si vous le prenez sur le fait grondez le amicalement, demandez-lui de vous suivre ou prenez-le au collier, après quelques mètres, essayez de le lâcher en l’incitant à avancer. L’intérêt est de lui faire confiance et de lui montrer que vous serez content de lui s’il vous suit. Si c’est le cas, une petite friandise s’impose.

b)     Ayez confiance en vous.

Les chiens sont pour la plupart sensibles à notre attitude, si vous êtes déterminé, votre ordre sera plus légitime. Travaillez en terrain clos et si besoin faites-vous accompagner d’un professionnel pour reprendre confiance en vous et en votre chien.

c)       Ayez une friandise en main.

Le rappel doit IMPERATIVEMENT être positif pour l’animal, récompensez votre chien systématiquement autrement il se découragera. Attention, si vous rappelez votre chien et que tout en allant vers lui pour le récupérer il s’arrête et revient vers vous, félicitez-le, vous ne pouvez pas le fâcher !